Réseau d'échange
Tourisme associatif et développement durable
 
Version imprimable
 

Une démarche globale pour le village vacances Les Lavandes (fiche 3 et 4)

Sensibiliser et mobiliser le personnel

La sensibilisation du personnel s'est à la fois faite par l'approche globale de "Ternelia Tourisme" et par la logique intercommunale et départementale de la  Drôme qui est très impliquée dans le développement durable. C'est le premier département français en production "bio" tant pour la surface au sol que pour le volume de production. La sensibilisation du personnel passe par une mobilisation naturelle des salariés qui ont fait le choix de vivre dans la Drôme ou de venir travailler dans la Drôme. Nous travaillons par délégation de tâches en rapport avec le développement durable.

Action environnementale

Installation de 36 m² de panneaux solaires pour chauffer la piscine et produire l'eau chaude sanitaire. Réversibles, ils servent à la mise en hors gel des bâtiments l'hiver. Cette installation induit une économie de l'ordre de 30% sur notre consommation de fuel par an, depuis déjà 3 ans. Autre action : nous pratiquons, en bout de chaîne, un tri sélectif assez poussé. Mais nous voulons aller plus loin en mettant en place un tri sélectif global, en intervenant en début de chaîne, avec la participation des clients et en cohérence avec la communauté de communes.

Nous nous servons localement, chaque fois que cela est possible, et ce n'est pas facile par manque de plate-forme de distribution et la production "bio" est très éparse ! Autant que possible pour achetons les matières premières à proximité, elles ne sont pas forcément labellisées "bio" mais produites dans des conditions naturelles. C'est ainsi que nous favorisons les circuits courts pour les fruits, les fromages, les céréales, les jus de fruits, les olives, le miel, les légumes. QUant au petit épeautre, aux lentilles, ils viennent de fermes "bio".

Economie solidaire

L'économie solidaire est un prolongement logique de notre philosophie. Par l'intermédiaire d'un drômois habitant un village voisin et qui a des relations au Burkina Faso, nous avons acheté 300 petits vélos décoratifs en fils de fer tordi, fabriqués sur le marché artisanal de Ouagadougou. Nous les avons payés 2.30 € chacun et nous les offrons à nos clients cyclotouristes  (une belle clientèle pour nous !) qui sont ravis du geste et de l'objet "clin d'oeil".

Ouverture au village

Nous faisons partie intégrante de la vie du village de Rémuzat. Des équipements de notre village vacances sont ouverts aux rémuzassiens tels que nos jeux d'enfants ou encore la piscine. L'entretien nous en incombe mais les habitants voisins y sont les bienvenus. Cette mise en commun d'équipements paraît relever de la bonne gestion et de l'optimisation de l'existant ! Pourquoi multiplier les équipements dont le fonctionnement peut être coûteux ? Mais, nous nous sommes également ouverts sur la vie du village de Rémuzat par d'autres échanges : l'office de Tourisme vient chez nous pour faire des manifestations, nous accueillons les séjours "Vautours en Baronnie" et, en échange, nous y adressons nos vacanciers. Le village et le village vacances ne mènent pas deux vies parallèles mais vivent ensemble sur le même territoire et dans le même esprit !

Commentaires