Réseau d'échange
Tourisme associatif et développement durable
Sélectionnez les type de contenus ciblés par votre recherche.
Sélectionnez les termes ciblés par votre recherche.
Titre Résumé Date de publication
Fiche 02 : Le tourisme durable et la Région Rhône-Alpes

Définition du tourisme durable

Les Nations Unies et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) ont validé en 2004 cette définition « officielle » du tourisme durable :

22/03/2010 - 11:49
Fiche 03 : Les avantages d'une démarche développement durable

Adopter une démarche de développement durable se traduit par des avantages concrets pour votre association. En voici quelques exemples :

Meilleure gestion des ressources

- Vous réduisez votre consommation d’énergie et d’eau (et donc vos charges) et vous diminuez vos émissions de CO2.

Dynamique d’innovation

22/03/2010 - 11:49
Fiche 04 : Comment s'y prendre ?

Entrer dans une démarche de développement durable, c’est s’engager dans un processus d’amélioration continue de son établissement. Cela suppose une remise en question régulière de son mode de fonctionnement à la lumière des principes d’efficacité économique, d’équité sociale et de préservation de l’environnement.

22/03/2010 - 11:50
Fiche 05 : Communiquez sur votre démarche de développement durable !

Etre reconnu comme acteur du développement durable est une vraie valeur ajoutée. Pour cela, n’hésitez pas à communiquer. 

Dans un premier temps, votre communication se concentrera sur des « cibles » étroitement liées à votre établissement : personnel, vacanciers, fournisseurs, partenaires et producteurs locaux. Ensuite, vous pourrez vous adresser à un cercle élargi : acteurs de votre territoire, réseaux, institutions, et autres parties prenantes.

22/03/2010 - 11:51
Fiche 06 : Durabilité économique de l'activité

Par nature, l’activité touristique varie en fonction des saisons. Cette saisonnalité accentue les risques économiques : en effet, la concentration de l’activité sur des périodes relativement courtes peut entretenir un sentiment d’instabilité.

Adapter l’offre à l’évolution de la demande

22/03/2010 - 11:51
Fiche 07 : Gestion du personnel

Le volet social du développement durable accorde une grande importance aux ressources humaines. Or dans le secteur du TAVS, la responsabilité sociale des employeurs a toujours été primordiale. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises du secteur privé s’engagent dans le développement durable au travers de sa composante environnementale et le volet social reste peu valorisé. Le TAVS a donc une longueur d’avance en la matière.

22/03/2010 - 11:52
Fiche 08 : Patrimoine

En Rhône-Alpes, la capacité d’accueil des établissements du TAVS est très variée. La gestion du patrimoine mobilier et immobilier  iffère d’un établissement à l’autre, d’autant plus que dans certains cas, l’association est propriétaire de la structure, dans d’autres, elle en est uniquement gestionnaire. Cependant un constat général s’impose : la plupart des établissements sont confrontés à un vieillissement de leur patrimoine immobilier et doivent réaliser des travaux de mise aux normes et de modernisation de leurs installations.

22/03/2010 - 11:52
Fiche 09 : Intégration paysagère

• Espaces verts

Les espaces verts font partie intégrante de l’établissement touristique. Les (ré)aménager en adoptant une approche de développement durable, c’est réfléchir à l’intégration du patrimoine naturel local et à la valorisation des caractéristiques paysagères du site (relief, flore, point d’eau, piscine…). Ainsi, il est conseillé de privilégier les espèces locales et de les mettre en valeur, par des panneaux d’information par exemple.

22/03/2010 - 11:53
Fiche 10 : Achats : Alimentation

Lorsqu’il définit sa politique d’achat, notamment pour les produits alimentaires, l’établissement engage une part de sa responsabilité sociale, environnementale et économique. L’acte d’achat peut aussi être militant, mais il est souvent difficile de s’y retrouver entre les offres dites éthique, responsable, durable, écologique, biologique, etc. Les labels sont un moyen d’y voir plus clair, en particulier sur la traçabilité des produits achetés, mais toutes les initiatives intéressantes ne sont pas labellisées.

22/03/2010 - 11:53
Fiche 11 : Achats : Fournitures et Equipements

En matière d’achat de fournitures ou d’équipements, l’offre de produits professionnels plus respectueux de l’environnement et plus éthiques se développe aux quatre coins de l’Hexagone. Pour acheter responsable, il est bon de se demander : d’où vient le produit ?Quels sont les impacts de sa fabrication et de son utilisation ? Que faire des déchets en fin devie ? Il est aussi à noter l’importance d’une bonne gestion des stocks et des conditionnements. Il s’agit de limiter les conditionnements individuels, et donc de limiter les déchets.

22/03/2010 - 11:54
Fiche 12 : Achats : Services

Dans le domaine des services, il existe une multitude de fournisseurs sur le territoire français. A chacun de faire son choix en fonction de ses besoins, de ses attentes, de sa situation géographique…

22/03/2010 - 11:55
Fiche 13 : Bois et Eco-construction

Pour la construction et l’achat d’équipements ou de fournitures, le bois est un matériel durable intéressant, car il subit peu de transformation, il a une longue durée de vie, il est recyclable et biodégradable s’il n’a pas subi d’addition de produits chimiques.

22/03/2010 - 11:55
Fiche 14 : Energie et Eau

ENERGIE

On peut classer les énergies en trois catégories : énergies fossiles, énergie nucléaire, énergies renouvelables.

22/03/2010 - 11:55
Fiche 15 : Gestion des déchets

La consommation « durable » se préoccupe de la gestion des déchets engendrés par les biens acquis, et ce tout au long de leur cycle de vie.

22/03/2010 - 11:56
Fiche 16 : Sensibilisation des vacanciers

La sensibilisation des vacanciers aux questions de protection de l’environnement, de consommation responsable… fait aussi partie de la démarche développement durable de l’établissement. En vacances, on est souvent plus réceptif, plus apte à saisir certains messages.

Communication, information, implication du visiteur… L’objectif est de responsabiliser en douceur, sans être moralisateur. Les vacances doivent rester un moment de détente et de convivialité !

22/03/2010 - 11:56
Fiche 17 : Eco-communication

L’éco-communication, c’est une démarche de communication qui se veut respectueuse de l’environnement. L’ADEME a consacré à ce sujet deux brochures dont une a largement inspiré cette fiche.

22/03/2010 - 11:57
Fiche 18 : Ancrage local

L’implantation d’un établissement de vacances n’est pas neutre en termes d’aménagement du territoire concerné. Dans les années 60, lorsque se développe le tourisme social, les investissements publics dans la création d’établissements sont porteurs d’une mission d’aménagement.

22/03/2010 - 11:58
Fiche 19 : Le développement durable, c'est l'affaire de tous !

Pour que le développement durable devienne réalité dans notre établissement, chacun doit s’y mettre. Il s’agit d’une  démarche progressive qui vise à améliorer l’équité sociale et le respect de l’environnement pour le développement d’une activité touristique durable.

Comment « faire » du développement durable dans son travail de tous les jours ?

22/03/2010 - 11:58
Fiche 20 : Je travaille dans l'administration, l'accueil ou l'économat

J’utilise du papier, mais :

• Je choisis du papier labellisé (écolabel européen, Ange bleu, Cygne nordique, ou à défaut FSC, PEFC)

• Je réutilise les feuilles imprimées sur un seul côté comme brouillon

Pour imprimer :

• Je n’imprime que si c’est indispensable

• J’imprime de préférence en noir et blanc

22/03/2010 - 11:59
Fiche 21 : Je suis animateur (trice)

Mes éco-gestes :

• J’utilise des matériaux de récupération disponibles sur place (carton, bois…)

Idée : le site internet www.recupe.net est un site de dons, on y trouve de tout !

• J’utilise des produits rechargeables, les moins polluants possible (limitation des substances dangereuses : solvants, colorants chimiques…)

22/03/2010 - 12:00
Fiche 22 : Je suis chargé(e) de l'entretien et de la maintenance

Je m’occupe de mes déchets :

• Je récupère les matériaux réutilisables

• J’utilise les poubelles de tri, et les conteneurs pour les encombrants

• Je composte les déchets organiques en interne ou sur une plate-forme collective (brûlage interdit)

22/03/2010 - 12:01
Fiche 23 : J'assure le ménage et le petit entretien

Dans les chambres ou appartements :

• J’aère 5-10 minutes en coupant le chauffage

• Je favorise les produits nettoyants éco-labellisés ou les moins nocifs

• Je limite l’usage de produits jetables (lingettes de papier, par exemple)

• Je respecte le dosage des produits d’entretien et de lessive, pour le respect de l’environnement et la santé

22/03/2010 - 12:01
Fiche 24 : Je m'occupe du bar et de la restauration

Dans mon travail :

• Je propose des produits frais et de saison*

• Je minimise le recours aux aliments conditionnés (boîtes de conserve, surgelés, produits sur-emballés…)

• Je favorise les produits locaux, l’agriculture biologique et/ou le commerce équitable*

• Je réduis les conditionnements individuels (exemple : la confiture, le beurre…)

22/03/2010 - 12:02
Fiche 1 suite 1

Le développement durable s’appuie principalement sur 3 « piliers » entre lesquels doit s’installer un équilibre sur le long terme :

  • le progrès économique,
  • l’équité sociale 
  • la préservation de l’environnement.

A cette construction s’ajoute un 4ème pilier transversal aux 3 autres  la gouvernance : 

22/03/2010 - 12:11
Fiche 1 suite 2

Le slogan « Penser global, agir local » illustre bien les deux échelles auxquelles s’applique le concept de développement durable.

A l’échelle planétaire, il s’agit d’assurer l’équilibre entre les nations, et de prendre en considération l’enjeu générationnel futur. A l’échelle locale, de mettre en place des actions concrètes pour répondre aux problématiques propres à chaque territoire.

22/03/2010 - 12:13
Fiche 1 suite 3

Le secrétariat d’Etat en charge du Tourisme a introduit les principes du développement durable dans sa politique d’amélioration de la qualité des prestations touristiques. En 2004, il a créé un Comité permanent pour le développement durable du tourisme.

22/03/2010 - 12:15
Fiche 1 suite 4

Le développement durable en Rhône-Alpes (*)

Depuis 2005, la Région Rhône-Alpes a intégré le développement durable dans tous ses secteurs de compétences (économie, transport, emploi, formation…). Elle organise chaque année la Semaine du développement durable pour valoriser et dynamiser les actions mises en place sur le territoire rhônalpin.

Dans le secteur du tourisme, la Région Rhône-Alpes a orienté sa politique de développement touristique 2008-2012 selon 3 axes :

22/03/2010 - 12:17
Le saviez-vous 1 fiche 1

La Responsabilité Sociale (ou Sociétale) des Entreprises (RSE) décline les piliers du développement durable au sein des entreprises et associations.

Elle vise à responsabiliser les entreprises dans la mesure où elles génèrent du développement économique, créent des relations sociales et consomment des ressources naturelles.

22/03/2010 - 12:19
Dates-clés fiche 1

1987 : Commission mondiale sur l’environnement et le développement, 1ère défnition de l’expression « développement durable »

1992 : Sommet de la Terre à Rio (Brésil), organisé par l’ONU. Lancement du programme d’action « Agenda 21 ».

22/03/2010 - 12:21
Le saviez-vous 2 fiche 1

Le Tourisme en politique :

En mai 2009, le tourisme était représenté par le secrétariat d'Etat chargé de l'Industrie et de l'Emploi, du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services. Son secrétaire était Hervé Novelli.

22/03/2010 - 12:22
fiche 9 suite 1

Je suis pour la pérennité économique de l’établissement et de son territoire :

• Je fournis un travail optimal

• Je propose des prestataires locaux engagés dans le développement durable

• Je m’informe sur l’activité économique du territoire

• Je contribue à une politique d’achat favorisant le développement économique local

12/05/2010 - 09:31
fiche 4 suite 4

Action

- mise en place des actions décidées

- compte rendu régulier lors des réunions du personnel

Evaluation et ajustement

- faire le bilan avec les indicateurs mis en place

- corriger et réorienter les actions

- communiquer sur les résultats

10/05/2010 - 13:56
Fiche 17 suite1

La mise en place d’une opération de communication, qu’il s’agisse de publier un document ou d’organiser une manifestation, a toujours un impact sur l’environnement.

L’objectif de l’éco-communication est de le rendre le plus faible possible. Le produit de communication a lui aussi son cycle de vie :

10/05/2010 - 14:06
Le saviez-vous fiche 18

La grille de questionnement du développement durable de l’ADEME est disponible auprès de l’Unat Rhône-Alpes.

10/05/2010 - 13:57
Fiche 15 suite2

• Qui est responsable des déchets ?

On différencie les déchets produits par les particuliers et les déchets produits dans le cadre d’une activité économique. Chaque entreprise est responsable de l’élimination des déchets qu’elle produit et/ou détient. Elle doit s’assurer que leur élimination est conforme à la réglementation.

Article L 541-2 du Code de l’environnement :

10/05/2010 - 15:10
fiche 2 suite 1

Le tourisme durable en Rhône-Alpes (*)

Le contexte

En France, la Région Rhône-Alpes arrive en 3e position en terme de consommation touristique après l’Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est la 1re destination hivernale et la 4e estivale.

10/05/2010 - 11:10
fiche 2 suite 2

Le plan régional 2008/2013

Pour la période 2008-2013, la Région s’est fixé 4 «défis» directement liés au développement durable, qui seront appliqués aux actions mises en place : la gouvernance, l’environnement, le développement économique et la solidarité.

10/05/2010 - 11:26
fiche 2 suite 3

Le tourisme associatif à vocation sociale (TAVS)(*)

En Rhône-Alpes, l’ensemble des hébergements collectifs représentaient 840 établissements en 2008, soit 12 % de la capacité d’accueil en hébergement marchand.

10/05/2010 - 11:30
fiche 2 suite 4

Les Français et le tourisme responsable

En 2008, 60 % des Français disaient connaître la notion de tourisme responsable, mais seulement 41 % avaient conscience que l'on peut faire du tourisme responsable en France. (3)

10/05/2010 - 11:33
fiche 3 suite 2

Qualité

- Vous veillez à l’amélioration constante des prestations, gage d’une meilleure fidélisation.

Confiance

- Vous pouvez donner la preuve de la responsabilité sociale, environnementale et économique de votre établissement : c’est une vraie valeur ajoutée à l’heure où les comportements irresponsables de certains acteurs économiques sont montrés du doigt.

 

10/05/2010 - 11:51
fiche 3 suite 1

Développement local

- Vous favorisez les retombées économiques et sociales positives et les bonnes relations entre les personnes concernées sur le territoire.

Cohésion dans l'espace de travail

- Vous enrichissez les relations sociales au sein de votre établissement (solidarité, respect, reconnaissance des compétences) et vous renforcez votre attractivité en tant qu’employeur.

10/05/2010 - 11:49
Le saviez-vous 1 fiche 2

Hébergement collectif

Sur le parc d’hébergements collectif associatif de la Région Rhône-Alpes(*) :

10/05/2010 - 11:41
Le saviez-vous 2 fiche 2

Unat et développement durable

La charte du TAVS de l’Unat a récemment intégré les principes de développement durable.

Elle est disponible sur le site internet de l’Unat Rhône-Alpes :

http://www.unat-rhonealpes.asso.fr/tourismeetdeveloppementdurable.html

10/05/2010 - 11:41
Le saviez-vous 1 fiche 3

Les Français sensibles à l’environnement (1)

97 % des Français connaissent l’expression « développement durable » et 87 % d’entre eux citent l’environnement comme l’enjeu le plus important.

Entreprises de tourisme et développement durable (2)

10/05/2010 - 11:53
Village vacances Le Gentil à La Plagne : rénovation basse consommation (fiche 03)

La première rénovation touristique à atteindre en Rhône-Alpes les performances énergétiques du futur label BBC (Bâtiment Basse Consommation) pour le bâtiment existant (Prébat/BBC) sera celle du village vacances Le Gentil (Cap’vacances), à La Plagne Montalbert.

Le chantier de rénovation vise trois objectifs :

- étoffer la capacité de l’équipement en proposant des formules de chambres et des prestations plus contemporaines,

10/05/2010 - 11:59
Fiche 18 suite 1

Comment s’impliquer sur son territoire ?

- Mettre en place des partenariats avec des fournisseurs locaux pour favoriser le développement des circuits courts, et les sensibiliser au développement durable en leur demandant de respecter le cahier des charges de l’établissement (récupération des emballages, qualité des produits…).

- Employer du personnel local.

10/05/2010 - 13:42
fiche 4 suite 1

• Le pilote : le directeur d’établissement

Le directeur d’établissement est le moteur de la démarche. Il initie, organise, planifie l’activité de son établissement selon ses objectifs. La concertation avec le personnel est primordiale : il informe et mobilise son équipe avec laquelle il met en place des indicateurs pour évaluer les résultats.

• Les questions à se poser

Le directeur d’établissement doit se demander :

10/05/2010 - 13:42
fiche 4 suite 2

• Les étapes

- Etat des lieux

Avant de mettre en place un plan d’action, il est impératif de dresser un état des lieux « développement durable » de sa structure. C’est le point de départ de la réflexion, et l’état initial de référence par rapport auquel seront mesurées les évolutions futures.

10/05/2010 - 13:46
fiche 4 suite 3

Social :

- types de contrat de travail, modes de recrutement

- formations mises en place

- qualité d’accueil du personnel

- participation du personnel à la prise de décisions

- boîte à idées…

Planification de la démarche

- présenter les résultats de l’état des lieux au personnel

10/05/2010 - 13:46
Fiche 17 suite 2

• Quel support choisir : papier, électronique ?

Le choix du support dépend du type de communication envisagé. En voici trois qui peuvent répondre aux besoins des établissements de tourisme.

Le site internet :

C’est un support particulièrement intéressant car :

10/05/2010 - 14:13