Réseau d'échange
Tourisme associatif et développement durable

Zoom sur

Mai 2013 : ouverture de la première Auberge de Jeunesse 100% éco-durable dans une capitale - et c'est à Paris !

Source: 
Veille info tourisme
fuaj.jpg

"Au printemps 2013, l'Auberge de Jeunesse Paris-Pajol ouvre ses portes, au cœur d'un éco-quartier. Un projet ambitieux et exemplaire en termes de développement durable, porté par la ville de Paris et la FUAJ, Fédération Unie des Auberges de Jeunesse. Cette nouvelle Auberge de Jeunesse est située à 5 minutes à pied de la Gare du Nord, tout près de la Gare de l'Est, à moins de 2 heures des autres capitales européennes. La FUAJ affirme ainsi sa volonté de faire des Auberges de Jeunesse de son réseau des lieux de vie et de séjour intégrés à la ville, pour accueillir les jeunes du monde entier, les inciter à la rencontre et au dialogue interculturels et intergénérationnels, et construire une culture de la paix dans un monde sans frontières. L'Auberge de Jeunesse Paris-Pajol rejoint le réseau de la FUAJ, qui compte 120 établissements, tous situés en France, et celui d'Hostelling International (HI), avec 4 000 Auberges de Jeunesse dans le monde et dont la FUAJ est le maillon français.

Le premier éco-quartier à Paris

Le projet initié en 2004 et mené par la ville de Paris, la Mairie du 18e arrondissement et la SEMAEST, consiste en la réhabilitation et la transformation de la halle Pajol datant de 1926. Elle servait alors au déchargement des trains de marchandises et de colis postaux. Situé dans le 18e arrondissement de Paris, à quelques pas de la Gare du Nord, le premier éco-quartier solidaire va vivre au rythme de la nouvelle Auberge de Jeunesse de la FUAJ, d'une bibliothèque, d'un jardin couvert. Véritable lieu de vie, ce projet s'inscrit dans une démarche d'urbanisme qui ouvre de nombreuses perspectives en termes de rénovation en milieu urbain.

La première Auberge de Jeunesse éco-durable du réseau Hostelling International au cœur d'une capitale !

L'Auberge de Jeunesse FUAJ Paris-Pajol est la première Auberge de Jeunesse éco-durable HI située au cœur d'une capitale. Ce bâtiment novateur a été imaginé par l'architecte Françoise-Hélène Jourda, l'une des rares spécialistes de « l'architecture environnementale » en Europe. Le parti pris architectural a conduit à la réhabilitation de la charpente de la halle SNCF : débarrassée de ses surcharges, elle conserve sa caractéristique en recouvrant désormais l'Auberge de Jeunesse. La halle, composée de sheds orientés plein sud, est couverte de 3 400 m2 de panneaux photovoltaïques, formant la plus grande centrale solaire urbaine de France, pour une production de 380 MW/h.an.

Volume très épuré, construit en bois (murs et façades), l'Auberge de Jeunesse est labellisée Bâtiment Basse Consommation (BBC). En plus des panneaux photovoltaïques, 150 m² de panneaux solaires thermiques, couplés à une pompe à chaleur et à un système de récupération de la chaleur des eaux usées, couvrent les besoins en eau chaude sanitaire de l'Auberge de Jeunesse. Une ventilation mécanique double flux permet de limiter les échanges avec l'air extérieur, minimisant ainsi les apports de chaleur nécessaires au maintien d'une température confortable. Un puits canadien permet d'assurer le rafraîchissement des salles de spectacle et de réunion. Ainsi, ce bâtiment THPE (Très Haute Performance Energétique) permet de supprimer la quasi-totalité des besoins de chauffage lorsque le bâtiment est occupé. Enfin, les eaux de pluie sont récupérées pour l'arrosage du jardin couvert et les espaces verts sur une surface de 9 000 m2".

Fichier attachéTaille
fuaj-communique-de-presse-du-14-mai-2013.pdf1.74 Mo
Ordre: 
10