Réseau d'échange
Tourisme associatif et développement durable

Bon à savoir

Lutte contre le gaspillage alimentaire : propositions

Source: 
http://www.envirolex.fr/presse/environnement/actualites/5199/

 

Mardi 14 avril 2015, un rapport parlementaire relatif à la lutte contre le gaspillage alimentaire a été remis au Premier Ministre. Ce rapport propose des solutions concrètes pour mener une politique nationale efficace en la matière.

 

Guillaume Garot, député de la Mayenne et ancien ministre délégué à l’Agroalimentaire, a remis mardi un rapport au Premier ministre dans lequel il formule des propositions innovantes afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. Son rapport s’articule autour de trois thèmes : la responsabilisation des acteurs, le renforcement des outils de la politique publique et l’adoption d’un nouveau modèle de développement.

Consommateurs, grande distribution, industriels, producteurs, restaurations commerciales et collectives, tous ces acteurs du gaspillage sont visés par des propositions spécifiques afin qu’ils changent leurs comportements. Le rapport préconise notamment de rendre obligatoire le don des invendus à des associations caritatives, d’inscrire dans la loi une interdiction de jeter des denrées alimentaires consommables, ou encore d’élargir la défiscalisation aux produits transformés.

Par ailleurs le rapport souligne l’importance de mener une politique nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, il recommande la création d’une agence dédiée.  La clarification du droit positif et la suppression d’obstacles logistiques sont également recommandés pour atteindre l’objectif escompté.  

D’autre part, le rapport note que la lutte contre le gaspillage alimentaire est un outil favorisant le progrès social. La proposition relative à l’adoption d’une circulaire pénale recommandant la clémence à l’égard  d’une personne qui récupère des aliments sans causer de préjudice aux propriétaires pourrait illustrer ce progrès.

Enfin, le rapport suggère que la lutte contre le gaspillage alimentaire doit se hisser aux niveaux européen et international. Ainsi il recommande la création d’un comité européen dédié et d’intégrer aux négociations de la COP 21 cette lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

CF.

 

Le rapport complet en pièce jointe ou ici

Fichier attachéTaille
rapport_gaspillage_alimentaire_2015.pdf1.18 Mo
Ordre: 
10