Réseau d'échange
Tourisme associatif et développement durable

Bon à savoir

Des exemples de bonnes pratiques pour améliorer l’accessibilité

Source: 
Réseau de veille en tourisme

De la gare à l’auberge de jeunesse en passant par l’office de tourisme, de meilleures pratiques en matière d’accessibilité sont mises en place en France, grâce à la Loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Cette loi reconnaît en effet le principe d’accessibilité pour tous, quel que soit le handicap.

Qu’est-ce qu’une bonne pratique en matière d’accessibilité du tourisme?

Selon un rapport réalisé par Kéroul, en collaboration avec la Commission canadienne du tourisme, une bonne pratique en matière d’accessibilité du tourisme doit:

■favoriser l’accessibilité par des actions à court, à moyen ou à long terme, qui visent tant les destinations et les municipalités que les entreprises touristiques elles-mêmes;

■être transférable, donc reproductible ailleurs, avec ou sans modification;

■inspirer l’action en démontrant l’importance d’agir de façon créative; par exemple, par l’intervention de nouveaux acteurs et leur mobilisation autour d’enjeux communs;

■encourager l’implication des organismes publics et privés;

■répondre à des besoins réels.

En France, 6 critères ont guidé le choix des 14 réalisations exemplaires en matière d’accessibilité, sur les 220 dossiers déposés par le ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, soit:

■la qualité d’usage;

■la qualité urbanistique, esthétique et l’innovation;

■la sécurité;

■la qualité environnementale;

■la gouvernance et la concertation;

■l’économie générale de la réalisation.

Lire la suite

Ordre: 
10